health

La pilule contraceptive : sevrage et premier bilan

Pilule

Comme je l’avais écris dans cet article, mon histoire avec la pilule contraceptive a été plus que mouvementée. Ayant déjà eu l’expérience d’un arrêt brusque (après l’avoir prise pendant 4 ans) et m’étant renseignée autant que je le pouvais, j’ai décidé cette fois-ci de tenter une approche différente, à savoir le sevrage progressif.

En quoi cela consiste-il? Grâce au sevrage progressif, on laisse à notre corps le temps de s’habituer lentement à des doses de plus en plus réduites d’hormones. De cette façon, les effets secondaires qui surviennent en général quelques temps après un arrêt du jour au lendemain (poussée d’acné, perte de cheveux, cycle déréglé) peuvent se manifester de manière moins violente, voire ne pas se manifester du tout. Chaque corps étant différent, il est impossible de prévoir comment le notre réagira exactement, même après si on prend le temps de lire autant de témoignages que possible. En décidant d’arrêter progressivement, j’espérais simplement que mon corps se sente moins « mis à l’épreuve ». Cela fait maintenant huit mois que mon sevrage est terminé et je pense avoir assez de recul pour vous en parler de façon plus détaillée et vous faire un premier bilan. Avant toute chose et même si cela me semble logique, je préfère le préciser : une fois que vous commencez le sevrage, vous n’êtes plus protégée d’une éventuelle grossesse. Si vous ne voulez pas prendre le risque de tomber enceinte, il est impératif d’opter pour un autre moyen de contraception.

Read the Post

© Framboise Poudrée 2018
Wordpress / 17th Avenue