Mes soins vegan pour le visage

Soins visage

Je pense que j’en avais déjà parlé dans un de mes anciens articles, mais je n’ai jamais eu une peau irréprochable. Pendant mon adolescence, j’ai souffert d’acné (modérée à sévère, le genre qui laisse des cicatrices pour les années à venir), je me suis fais prescrire la pilule, je l’ai arrêté, j’en ai essayé une autre (si ce sujet vous intéresse, je vous raconte mon expérience ici et je publierai bientôt un article dédié à mon sevrage progressif et mon premier bilan, six mois après), j’ai vu ma peau aller mieux, puis pire; c’étaient de véritables montagnes russes jusqu’à mes 22-23 ans.

Aujourd’hui encore, bien que les boutons d’acné imposants se font rares (mais j’y ai quand même droit au moins une fois par mois, sans exception) mon grain de peau n’est pas régulier, j’ai des zones de sécheresse, des pores dilatés autour du nez et au niveau du menton, des rougeurs, des réactions allergiques très fréquentes (même à l’eau de robinet ou au froid parfois, si si) ma zone T a tendance à briller comme un sapin de Noël en fin de journée… Bref, trouver des soins (et même des produits de maquillage) adaptés à ma peau n’a pas toujours été chose aisée! J’ai tout de même fini par trouver une routine en cinq étapes qui me convient; cela fait plusieurs mois que j’utilise ces quelques produits dont j’aimerais vous parler plus en détails.

Étape 1) Nettoyer

Nettoyant Vanicream + savon Melchior & Balthazar + éponge Konjac

J’ai testé beaucoup de nettoyants pour le visage; des gels doux pour peaux sensibles, des savons aux extraits de plantes et huiles essentielles purifiantes, apaisantes, des nettoyants bio et sans parfum…

À ce jour, les seuls qui ont fait leurs preuves sans causer le moindre souci à ma peau extrêmement sensible, sont le gel Renaissance de la marque OSKIA, les savons saponifiés a froid de Melchior & Balthazar ainsi que la gamme des produits nettoyants de la marque Vanicream. Vanicream est une marque spécialement conçue pour les peaux sensibles, sans parfum, parabens, lanoline etc. Aucun de leur produit ne contient des ingrédients d’origine animale. Il s’agit d’une marque « concurrente » de Cetaphil (un peu plus connue) mais en version vegan-friendly.

J’ai d’abord utilisé leur barre de savon, que j’aimais énormément – l’odeur était très neutre et au début, c’était un peu inhabituel (même si personnellement, ça ne m’a pas dérangé du tout), quant à la texture du savon elle peut paraître un peu « poudreuse » aux premiers abords, comparée aux savons ordinaires, mais ma peau était nettoyée en profondeur et apaisée.

Nettoyants

J’ai depuis opté pour le format liquide du nettoyant (pour la simple et bonne raison que le savon était devenu introuvable). La version liquide est tout aussi efficace, même si elle mousse moins que le savon, et j’en suis très satisfaite – le seul bémol pour moi étant l’emballage. Dans tous les cas, une toute petite quantité suffit à nettoyer ma peau matin et soir, sans causer d’irritations. Même le maquillage n’y résiste pas, bien que personnellement, je préfère toujours me démaquiller avec un peu d’huile de coco au préalable. Le seul vrai « reproche » que j’ai, c’est que ce n’est pas une marque facile à trouver en France, et qui est chère qui plus est. Pour ma part, je l’achète sur Amazon. J’aime alterner de temps à autre avec le savon relaxant et surgras de Melchior & Balthazar, mon préféré étant le Ambre Argan.

L’autre petite nouvelle qui a fait son apparition dans ma salle de bains, c’est l’éponge Konjac. J’en avais déjà testé une au charbon par le passé, il y a bien longtemps (lorsqu’elles venaient tout juste d’apparaître sur le marché) mais dans mes souvenirs, j’étais restée sur un avis plutôt mitigé. J’ignore si c’est une simple histoire de qualité ou si ma peau a simplement changé (c’est fort probable, et normal d’ailleurs) mais aujourd’hui, cette petite éponge rose fait beaucoup de bien à ma peau, la nettoyant sans l’agresser et la laissant toute douce et repulpée.

Étape 2) Apaiser et tonifier

Hydrolat d’hamamélis Typology + lotion lactée apaisante Patyka

Avant, j’étais du genre à avoir trente mille toniques et lotions différentes dans ma salle de bains. Mais ça, c’était avant. J’ai fini par me rendre compte qu’en pensant bien faire, je ne faisais que surcharger ma peau, qui se contente bien mieux d’une routine plus simple.

J’ai donc dis adieu à la dizaine de petites bouteilles (réduisant par la même occasion les déchets dans ma salle de bains) et j’alterne désormais deux produits que j’aime beaucoup :

LotionsL’hydrolat d’hamamélis, qui est parfait pour apaiser et calmer ma peau sensible qui a tendance à s’irriter facilement. Il y a un an environ, j’avais eu celui de Melvita en cadeau (bien qu’il me semble que cette marque ne soit même pas ou plus cruelty-free car commercialisée en Chine?) Pour une raison que j’ignore, j’avais des démangeaisons quand j’essayais de l’utiliser, alors je l’ai donné à ma maman (qui de son côté, n’avait aucune réaction allergique). Il m’a fallu un an pour retenter l’expérience avec l’eau florale d’hamamélis… mais celle de Typology est parfaite, je ne regrette absolument pas mon achat!

– La lotion lactée apaisante de la marque Patyka. Enrichie en aloe vera et extraits de fleur de mauve, elle promet d’hydrater la peau et l’apaiser après l’étape de nettoyage. Et laissez-moi vous dire ceci : elle tient ses promesses. Je suis absolument fan de la sensation de douceur et de fraîcheur qu’elle procure, et j’adore son odeur légèrement poudrée. On peut l’appliquer avec un disque en coton réutilisable, mais de mon côté, je préfère la tapoter délicatement avec les doigts, me faisant un petit massage rapide par la même occasion. Cette lotion est déjà le troisième (si je ne me trompe pas) produit de la marque Patyka que j’achète et je n’ai encore jamais été déçue. Je ne vous cache pas que beaucoup de leurs soins me font très envie…

Etape 3) Exfolier

J’exfolie ma peau une fois par semaine ou quand je sens qu’elle en a besoin (sans jamais tomber dans les excès toutefois, car le but n’est pas de l’agresser). Comme pour tout le reste, j’ai essayé beaucoup d’exfoliants et gommages du marché, des marques connues et pas trop, avant de réaliser que celui qui me convenait le mieux (et qui était également le plus économique et eco-friendly) était celui que je fabriquais moi-même!

Alors certes, il faut y consacrer un peu de temps, mais ce n’est vraiment pas un DIY difficile qui nécessite des connaissances particulières ou des heures de préparation. Mon petit exfoliant est composé de flocons d’avoine (moulus), de menthe, de camomille et d’un petit peu de bicarbonate de soude. Si vous avez envie d’essayer mais que ce dernier ingrédient a tendance à provoquer des irritations, ne l’ajoutez pas. Pour ma part, j’en mets un tout petit peu, mais je pense qu’on peut très bien s’en passer. Je le garde dans un récipient en verre et mélange une petite quantité avec de l’eau au moment de nettoyer le visage, faisant attention à ne pas frotter trop énergiquement pour ne pas irriter ma peau.

Etape 4) Traiter

Traitement

Sérum « Buffet » | The Ordinary

Je n’ai jamais été très « sérums ». Il fut un temps où je n’en voyais absolument pas l’utilité; j’en avais bien testé quelques uns, mais ils n’avaient fait que confirmer mes préjugés. Et puis comme pour les soins qui ciblent le contour des yeux (j’y reviendrai peut-être dans un autre article) j’ai changé d’avis, passé le cap des 25 ans. Je pense que par le passé, je ne connaissais pas encore ma peau suffisamment bien pour être certaine de ses besoins particuliers (et on peut le dire, j’étais en mode « YOLO, pas le temps pour ça »).

Le premier sérum qui a su conquérir mon cœur et redonner un véritable coup d’éclat à ma peau était le fameux “Buffet” de The Ordinary, dont je n’imagine pas me passer aujourd’hui. Je trouve ma peau nettement plus lisse, repulpée et glowy au réveil depuis que je l’utilise. Petit conseil toutefois : si comme moi, vous avez la peau sensible qui a tendance à être facilement déshydratée et qui s’irrite facilement, n’abusez pas de ce sérum très concentré car il peut parfois provoquer des picotements et une sensation de tiraillement. Plutôt que de l’utiliser matin et soir, je le réserve pour le moment du coucher et je ne l’applique pas tous les soirs.

Sérum anti-imperfections Typology + huile essentielle d’arbre à thé

Typology est une marque que j’ai découvert il y a peu de temps, mais j’ai été tout de suite conquise par leur côté minimaliste, la qualité des ingrédients, l’éthique derrière et les prix plus qu’attrayants. Outre les différents hydrolats que j’ai pu tester (et que j’ai adoré) ce petit sérum anti-imperfections, composé d’acide salicylique et de zinc, est devenu un essentiel de ma table de chevet, surtout à certaines périodes du mois (#tmtc). Dès lors qu’un bouton fait son apparition, j’applique une goutte de ce sérum sur la zone – à utiliser pour une application locale uniquement. De quoi faire partir l’invité indésirable très vite! Cela dépend bien sûr des boutons et du timing (il faut réussir à les traiter dès les premiers signes pour s’en débarrasser plus rapidement).

Un autre petit truc qui marche bien pour moi, c’est l’huile essentielle d’arbre à thé. N’oubliez pas d’effectuer toujours un test d’allergie avant de manipuler les huiles essentielles, et pensez à les diluer si vous y êtes plus sensible. Pour ma part, j’en applique un tout petit peu sur les petites imperfections sans la diluer, car je trouve que ça marche mieux dans mon cas.

Etape 5) Nourrir et hydrater

Crème hydratante superfood | Youth to the People

Cette crème = la vie, et je pense que je ne saurai pas la décrire autrement. Je crois d’ailleurs que cela se voit à quel point je l’aime; le pot (que je vais me dépêcher de racheter très vite) est déjà quasiment vide, et pourtant je ne pouvais pas ne pas le prendre en photo. Comme pour à peu près tous les produits de soin cités dans cet article, je peux affirmer que j’ai testé beaucoup de crèmes hydratantes. Vraiment beaucoup. A un moment dans ma vie, j’en étais même arrivée à acheter des crèmes destinées aux bébés, vendues en pharmacie, tellement je ne supportais rien (en passant, j’avais aussi eu des allergies et des réactions à celles-ci, comme quoi…). Je me souviens que lorsque j’avais découvert la Magic Cream de Charlotte Tilbury – une crème que j’aime beaucoup, mais qui est un peu trop chère à mon goût et surtout à celui de mon portefeuille d’adulte « raisonnable », ahem – j’étais persuadée que c’était « the one » et que j’allais devoir vendre un rein et ne manger que des pommes de terre pour pouvoir me la racheter.

C’est grâce à Coline de la chaîne et du blog Et pourquoi pas Coline que j’ai eu vent de la marque Youth to The People. En surfant un jour sur Sephora, j’ai vu ce petit pot de crème à base de kale, d’épinard, de thé vert et d’acide hyaluronique et comme on était à un mois de Noël, j’avais décidé de l’ajouter sur ma wishlist. L’une des meilleures décisions de ma vie, sans rien exagérer. C’est simple, pour moi, cette crème a tout pour plaire. L’odeur fraîche mais délicate, la texture absolument pas collante, la sensation de fraîcheur pendant l’application, la vitesse à laquelle elle pénètre dans la peau… Elle hydrate sans surcharger et est parfaite en tant que base de maquillage. L’appliquer au réveil, après m’être nettoyée le visage, est devenu l’un de mes moments préférés (et je ne pensais pas qu’il était possible qu’il y ait quelque chose que j’aime le matin, au réveil).

Hydrater

Crème de nuit | Absolution

La crème de nuit de la marque Absolution est un soin régénérant qui promet de « déstresser, restructurer et d’adoucir » notre peau pendant le sommeil.

« Elle contient de l’extrait de Guimauve Officinale extrêmement adoucissante pour maintenir l’hydratation et apporter douceur et souplesse à votre peau, de l’huile d’Argan, réputée pour ralentir le vieillissement cutané grâce à sa richesse en Vitamine E et en oméga 3, du Magnésium, véritable anti-stress naturel, et de l’Acide Hyaluronique naturel aux propriétés anti-rides et repulpantes. » Un vrai petit cocktail nourrissant, anti-âge et anti-stress, en somme.

C’est une crème que j’ai également eu en cadeau à Noël, et autant vous dire qu’en plein hiver, avec les températures basses, l’humidité et l’air mordant, je ne pensais pas qu’elle pourrait faire grand chose pour ma peau qui était bien fragilisée. Et bien, si! J’ai commencé à remarquer les effets au bout de quelques jours seulement; ma peau était moins sèche, moins rouge et ne tiraillait plus. Il s’agit d’une crème bien grasse qui ne pénètre pas instantanément, mais c’était plutôt agréable de s’en tartiner le visage avant de me glisser sous les couvertures. Le seul petit détail qui venait un peu ternir le tableau était l’odeur – pour moi, elle n’a pas un parfum plaisant. P.S. Cela dit, j’ai vu des avis où les gens disaient qu’au contraire, iels aimaient bien ou que ça ne les dérangeait pas du tout, donc je pense que c’est propre à chacun·e. Dans tous les cas, cette petite crème a su donner un coup de boost à mon teint terne d’hiver et a redonné de la souplesse à ma peau. Je ne pense pas que je continuerai de l’utiliser au printemps et en été, car elle est quand même très riche, mais je la ressortirai sans hésitation en automne prochain.

Huile de rosier sauvage | Poppy Austin

Vous en avez sûrement déjà entendu parler, de cette petite merveille qu’est l’huile de rosier sauvage. Celle de la marque Paï est très connue dans le monde de la beauté, mais de mon côté, j’avais préféré à l’époque investir dans celle de Poppy Austin (un peu moins chère) et je trouve qu’elle est très bien. Je n’ai pas encore pu comparer avec Paï cependant, mais étant soit réaliste, soit naïve – au choix – je me dis qu’elle ne doit pas être si différente que ça, vu que l’ingrédient principal est le même. Il s’agit donc d’une huile régénérante, qui convient à tous les types de peaux, riche en omégas 3, 6, 7 et 9, et permettant entre autres de réduire l’apparence des ridules et vergetures, d’estomper les cicatrices et d’agir sur les petites imperfections.

Je ne l’applique pas sur mes vergetures; d’une part parce qu’elles sont un peu trop anciennes pour être traitées, et d’autre part, parce que comme en ce qui concerne la cellulite, je ne les considère pas comme des défauts disgracieux qu’il faut éliminer a tout prix. Néanmoins, j’ai effectivement pu remarquer que mes cicatrices d’acné sont un peu moins marquées qu’avant et ont un aspect plus lisse. L’huile de rosier sauvage a également des propriétés anti-oxydantes, est riche en vitamine E et en rétinol sous sa forme naturelle. Lorsque je l’utilise, je trouve mon teint plus lumineux et mon grain de peau affiné, mais je ne peux pas dire qu’elle a un effet miraculeux sur les petits boutons ou qu’elle a complètement fait disparaître mes cicatrices d’acné; je pense qu’il n’existe malheureusement aucun produit miracle pour ça.

Drops « Defence » | 3INA

Cette mignonne bouteille verte de la marque 3INA est la petite dernière qui s’est glissée dans le tiroir de ma salle de bains. Pour celleux qui connaissent pas, 3INA est une marque cruelty-free avec pas mal d’options vegan-friendly, notamment vendue sur ASOS.

Intriguée par ces trois petites bouteilles colorées qui ont récemment fait leur apparition sur le site, j’ai pris le temps d’étudier chacune d’elles avant d’opter pour la « Defence » (les deux autres étant « Detox » et « Energy »). Quelques gouttes de cette huile riche en vitamines promettent de protéger les peaux les plus sensibles et de les nourrir en profondeur. Elle est idéale pour apaiser ma peau tout en douceur après une journée à porter du maquillage, et a un petit côté régénérant qui redonne de l’élasticité et un max d’hydratation le matin, notamment grâce à l’huile d’avocat. Je suis absolument fan de son odeur que je trouve divine, et je l’utiliserais sans doute plus souvent si je n’avais pas envie de faire durer le plaisir (et aussi parce que j’ai peur qu’elle soit en rupture de stock sur ASOS un jour). Ce petit concentré d’hydratation / bouclier de protection contre les agressions extérieures, a détrôné les huiles « basiques » de ma salle de bain (argan, jojoba…) et je ne vais pas vous mentir, ça me donne très envie de craquer pour ses soeurs « Detox » et « Energy ».


J’espère que cette routine détaillée saura vous donner quelques pistes ou vous fera découvrir de nouveaux produits. Je serais curieuse de savoir à quoi se résume votre routine à vous (si vous en avez une) ainsi que de connaître les dernières découvertes qui vous ont marquées. J’ai décidé de ne pas parler des soins que j’utilise pour le contour des yeux dans cet article, car je ne voulais pas qu’il soit trop long; je pense donc y consacrer un article à part, que je publierai peut-être le mois prochain. En attendant, je vous souhaite une bonne fin de semaine et un très chouette week-end à venir!

Comments

  1. Ta routine à l’air très adaptée et complète ! J’ai pu découvrir de nouvelles marques, merci à toi 🙂
    Pour mes imperfections j’utilise un actif à l’acide salicylique de chez Etat Pur, il est parfait.
    Des bisous !

    • Merci beaucoup et ravie d’avoir pu te faire découvrir de nouvelles marques! Ah j’irai voir ça , je n’ai jamais entendu parler de cette marque 😊

  2. Salut ma belle !
    Tout d’abord, tes photos sont canons !
    Ta routine visage est vraiment très complète. J’avais testé l’éponge konjac il y a très longtemps et j’avais bien aimé. Il faudrait que j’en rachète une !
    Doux week end

    • Merci beaucoup pour ton gentil commentaire! Oui ces petites éponges sont vraiment chouettes, moi qui n’avais pas été conquise la première fois, je ne me vois plus m’en passer maintenant.

  3. Je ne connais aucun de ces produits
    Ca a l’air d’être une superbe routine
    J’avoue que je suis carrément plus simpliste de mon côté
    Huile de coco + nettoyant tout simple ou savon saponifié à froid + une huile et hop 😀

    • Parfois les choses les plus simples sont les meilleures ahah! J’avoue que j’aurais bien aimé simplifier un peu la mienne, histoire de la rendre plus minimaliste, mais pour le moment ma peau ne veut pas trop négocier 🙊

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Framboise Poudrée 2018
Wordpress / 17th Avenue