Manger vegan à Bruxelles : les bonnes adresses

Ce mois d’Octobre n’aura pas été riche en articles postés sur le blog; pour tout vous dire, malgré ma motivation et toute la bonne volonté que j’avais, j’ai été prise de court au niveau du temps que je n’ai pas réussi à gérer aussi bien que je l’aurais voulu. Cependant, l’un de mes objectifs du mois (dont je vous ai parlé ici) a pu être réalisé, à savoir notre petite escapade en amoureux à Bruxelles. Et il n’y a pas à dire, ça nous a fait le plus grand bien à tous les deux! Nous nous sommes baladés dans les jolies rues de cette ville où je n’ai été que de passage par le passé, nous avons été dans une petite bulle rien qu’à nous et surtout, nous avons mangé dans des endroits adorables, dont j’ai décidé de vous parler aujourd’hui. Entre burgers à tomber et gaufres gourmandes, nous n’avons pas été déçus.

The Sister Brussels Café

Après une bière belge dégustée à la terrasse d’une jolie brasserie, notre première découverte a été ce petit café dissimulé dans une charmante ruelle pavée. The Sister Brussels Café propose des formules spéciales petit-déjeuner mais également un très large choix de boissons (dont des bières bien sûr, mais aussi des smoothies et milkshakes qui peuvent tous être faits avec du lait végétal). Mais ce qui nous a surtout fait de l’œil dans le menu, c’étaient les gaufres. Impossible de visiter Bruxelles sans s’offrir le plaisir de déguster d’énormes gaufres (j’ai d’ailleurs choisi la plus gourmande de toutes, avec glace vanille, chocolat et banane). J’ai également craqué pour une omelette vegan aux tomates séchées, accompagnée de divers pains, de confiture et de beurre de cacahuète, servis dans des mini bocaux trop mignons. L’omelette était succulente! Même Mr Wookie (qui est très difficile côté nourriture) a aimé, bien que selon lui, ça ne ressemblait pas forcément à une omelette « ordinaire ». J’aurais été incapable de dire pour ma part, l’époque où je mangeais des œufs remonte à des années #coupdevieux. Petite déception pour le pain, un peu trop sec, et le concombre était si finement coupé qu’on voyait à travers…

Qu’en est-il des gaufres, me demanderez-vous? Réalisées à partir des farines de pois chiches et riz brun, elles ne sont pas aussi légères et sucrées que celles dont on a l’habitude (même en version vegan). Il est certain que je préfère les gaufres du chéri, qui sont bien plus aérées et moelleuses; celles-ci avaient une texture plus compacte et étaient assez bourratives – ni moi, ni l’amoureux n’avons pu les terminer car on en pouvait plus. De mon côté, je trouve que la « garniture » a joué un grand rôle car avec le chocolat fondu et la délicieuse glace à la vanille, ça passait crème. The Sister Brussels Café n’est pas un café 100% vegan mais propose pas mal de plats végétaliens intéressants (sandwiches, bowls, toasts, etc). Leurs gaufres en revanche, sont toutes vegan.

Adresse :
The Sister Brussels Café
3 Rue Chair et Pain

The Judgy Vegan

Changement de quartier et gros changement d’ambiance. Le café & bar The Judgy Vegan se démarque par son côté « entrepôt industriel » avec une décoration chinée, beaucoup de matériaux de récup, des fauteuils dépareillés et un coin boutique (où vous pourrez dénicher des livres de recettes, des brochures et tracts militants mais aussi des vêtements et des accessoires). La salle est grande, lumineuse, il y a beaucoup de plantes et même une espace de jeu pour les enfants avec tapis coloré, bouquins, jouets etc. Au menu, des burgers copieux, des croques et des formules brunch qui changent en fonction des jours, présentés sur une grande ardoise.

Lorsque nous nous sommes aventurés au The Judgy Vegan, nous étions affamés alors sans surprise, nous avons jeté notre dévolu sur des burgers. Malheureusement celui que je voulais au début n’était pas à la carte ce jour-là et j’ai fini par me rabattre sur « Le Forestier » avec une galette de champignons, du vromage fondant, de la mayo maison, des noix et des cornichons. Le gros burger était accompagné de coleslaw (je vous avoue que j’aurais préféré des frites, et le chéri encore plus). De son côté, il avait dans son burger une croquette de vromage, délicieuse mais un peu trop énorme. Il a adoré le vromage bien fondant et coulant, mais a admit qu’il y en avait peut-être un peu trop. Le mien était bon mais j’aurais aimé que la galette soit plus relevée niveau goût, ça manquait d’épices. Quant à la salade de chou, je l’aurais plutôt agrémentée d’une vinaigrette et non pas de la même mayo que celle dans le burger. Moi qui adore le vinaigre, j’ai trouvé cette version un petit peu fade.

Nous avons quand même très bien mangé et passé un chouette moment (mention spéciale au jus d’orange fraîchement pressé qui était exquis). En attendant nos plats, nous avons joué à un Trivial Pursuit – ils ont énormément de jeux de société à disposition – et j’ai adoré le petit slogan « Pizza Rolls, not Gender Roles » accroché sur le mur. On voit bien que le véganisme/antispécisme n’est pas le seul combat soutenu par ce café et je trouve ça génial! #convergencedeluttes

Adresse :
The Judgy Vegan
55 Rue des Capucins

Tich

Ce grand café / concept store tendance aux fauteuils moelleux, coussins colorés et a la déco épurée a été notre grand coup de cœur. Une atmosphère très moderne et chill, renforcée par la musique d’ambiance qui, contrairement à ce que j’ai entendu dire, n’était pas dérangeante du tout. Le fait d’arriver dix minutes seulement après l’ouverture a sans doute dû jouer en notre faveur, car il y avait encore peu de monde; c’était très tranquille et agréable. Le genre d’endroit parfait pour bruncher le dimanche matin, où travailler avec son PC sur les genoux tout en savourant une tasse matcha.

Étant une « avocado lover » je n’ai pas pu résister à l’appel de toasts à l’avocat et j’ai été surprise de la taille de l’assiette (dans le bon sens). L’assaisonnement était au top et les oignons rouges étaient une sympathique découverte; bien loin du goût habituel de l’oignon tel que je le connais – le genre qui monte au nez et picote bien fort – elles étaient délicieusement sucrées et pas « fortes » du tout (et se mariaient a merveille avec l’avocat). Mr Wookie de son côté a craqué pour des pancakes aux fruits rouges, banane, sirop d’érable et chantilly maison. Les pancakes étaient bons mais ils baignaient littéralement dans le sirop – de quoi faire une overdose de sucre à condition de finir toute l’assiette… Étant une âme charitable, j’ai aidé l’amoureux à les finir. Nous avons aussi essayé les croissants à la farine de sarrasin. Niveau boissons, j’avais commandé un Matcha et un grand verre de jus de fruit bio. Ayant lu des avis plus que mitigés sur le fait qu’ils proposaient des pailles en plastique, j’ai été ravie de constater qu’ils les avaient troqué pour celles en inox. Pour un concept store proposant plein de produits en vrac, des tote bags etc, j’aurais moi aussi été perplexe quant à l’utilisation du plastique… Le matin de notre départ, nous avons voulu y revenir prendre notre petit-déjeuner, mais il s’est avéré qu’il n’y aurait pas de pancakes ce jour-là. Je ne vous raconte pas la frustration!

Adresse :
TICH
25 Rue de Namur

Greenway Foods

Si vous avez lu cet article, vous savez que le Beyond Burger était à l’origine même de ce séjour, en quelque sorte. J’étais vraiment très curieuse de goûter ce fameux steak qu’on disait plus vrai que nature. Même si je ne me rappelle plus du goût de la viande #coupdevieuxbis (et que ça ne me manque définitivement pas) j’avais à mes côtés un ex-carniste qui devait sans doute s’en souvenir mieux que moi, et je voulais absolument connaître son avis. Ce steak valait-il réellement le coup ou était-il un peu trop surcôté, juste pour avoir séduit quelques célébrités d’Hollywood?

Comparé à tous les autres lieux qu’on avait pu découvrir auparavant, le petit Greenway perdu au milieu de la gare ne payait pas de mine lorsqu’on a fini par le trouver. Le cadre n’était pas des plus intimistes et chaleureux, mais je ne voulais pas renoncer, même lorsque Mr Wookie a déclaré que sur papier, ce burger ne l’inspirait pas des masses. Les oignons caramélisés, les cornichons, la salade, le ketchup; voilà la liste non-exhaustive de toutes les choses que mon cher futur époux ne mange pas (quand je vous dis qu’il est difficile niveau bouffe, je mens pas hein) et qui étaient toutes réunies sur l’affiche présentant le fameux burger. Bon. Apres avoir gentiment demandé au monsieur chargé de les préparer d’apporter quelques modifications à la recette originale, nous avons quand même fini par nous installer à l’une des tables pour le goûter.

Et c’était… surprenant. Je ne savais pas si ça ressemblait à un steak à base de chair animale ou non, mais en tout cas, ça ne ressemblait pas aux steaks végétaux que j’avais pu manger jusque là. C’était super bon et la texture en bouche était plutôt agréable aussi. Ce n’est qu’en voyant la réaction de Mr Wookie en face que j’ai réalisé qu’en effet, ce steak devait bien mériter toute la publicité autour. C’était drôle de le voir tourner et retourner le burger dans tous les sens avec un air abasourdi. « Attends mais c’est sûr que ce n’est pas de la viande? Sûr sûr? » Alors merci Greenway et merci la marque Beyond Meat pour cette découverte, en espérant que ces steaks soient rapidement disponibles dans toute l’Europe, et surtout la France. C’est beau de rêver…

Adresse :
Greenway Foods
Gare du Midi
1060 Saint-Gilles

Le Pain Quotidien

Le Pain Quotidien était sur ma liste depuis un petit moment, mais avec tous les autres cafés et restaurants dans lesquels nous avons mangé pendant ces quelques jours, j’étais persuadée que nous n’aurions pas le temps d‘y aller. Et pourtant, le matin de notre départ, quand nous avons appris qu’il n’y aurait pas de pancakes chez TICH (et pas de gaufres chez Sister… et pas de pumpkin spice latte chez Starbucks, oui elle commençait bien cette matinée) nous n’avons pas hésité longtemps avant de décider où nous allions prendre notre petit-déjeuner. Pour oublier le fait d’avoir été privés de pancakes, nous avons commandé des granolas aux fruits rouges, des muffins à la myrtille et une part de gâteau au chocolat (la base, non?)

Premier constat : les muffins du Pain Quotidien sont énormes. En les voyant arriver, j’ai un peu regretté de ne pas en avoir pris qu’un seul à partager. Le granola était bon (et ce malgré les raisins secs que je déteste en temps normal) et le mélange yaourt nature au soja + fruits était rafraîchissant et délicieux. Le gâteau au chocolat était lui aussi un régal – fort en cacao comme j’aime. La seule ombre du tableau était le jus d’orange qui était très acide et amer. Je pense qu’ils avaient un souci avec leur stock d’oranges. Je n’hésiterai en tout cas pas à retourner dans cette enseigne, ne serait-ce qu’à Paris la prochaine fois que j’y serai, car je serais bien curieuse de goûter leur célèbre toast à l’avocat.

Adresse :
Le Pain Quotidien
11 Galerie de la Reine

Avant de conclure cet article, j’aimerais également mentionner Domino’s. Nous avons commandé une grande pizza à l’hôtel le soir de notre arrivée et une la veille du départ, et c’était un vrai délice! J’avais déjà entendu parler de leurs versions veganisées des pizzas Margaritha et Spicy, mais je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Il n’est pas toujours facile de trouver un vromage qui gratine bien, surtout pour une pizzeria qui, de base, n’est pas du tout spécialisée dans les produits vegan. Mais leur pizza est une vraie réussite. Bien évidemment le vromage ne s’étire pas et ne fait pas de fils comme sa version à base de lait de vache, mais le goût est là et en plus, ça sent super bon. Nous avons tous les deux adoré cette Margaritha vegan. Vivement que Domino’s France se mette à la page et propose également des alternatives vegan. Je pense avoir fait le tour de toutes les bonnes adresses que je voulais partager avec vous, en espérant que cela vous soit utile si jamais vous prévoyez de visiter la jolie ville de Bruxelles. Je vous dis à très vite!

 

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Framboise Poudrée 2018
Wordpress / 17th Avenue